XVIIe congrès orthodoxe

English version

Le XVIIe congrès orthodoxe se tiendra, sous l’égide de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, du 29 octobre au 1er novembre 2022 à la maison diocésaine d’accueil de Merville (à proximité de Lille), autour du thème :

L’Église, espace de liberté ?

Depuis plus de cinquante ans, les congrès organisés par la Fraternité constituent pour les orthodoxes dispersés en Occident des moments éminents d’expérience de l’unité de l’Église. Ils permettent de vivre la communion sur un plan plus large que celui de la paroisse ou du diocèse, ils contribuent ainsi à tisser et entretenir des liens entre les fidèles des diverses communautés. Ils culminent avec la célébration commune de l’Eucharistie. En dépit des dissensions et querelles, la convivialité autour de la table du Seigneur était jusqu’à présent l’occasion de vivre l’unité de l’Église, malgré l’absence d’une véritable unité structurelle en Occident.

Parce qu’une telle expérience d’unité est plus que jamais menacée, la Fraternité doit poursuivre sa mission, notamment par l’organisation des congrès.

Orthodoxes de toutes origines vivant en Europe occidentale, vous êtes tous conviés au prochain congrès organisé par la Fraternité ! N’hésitez pas à partager cette information autour de vous!

L’objectif de la réflexion du présent congrès est de s’interroger sur ce qui fonde et caractérise la liberté en Christ :

  • Comment l’Église nous propose-t-elle de vivre cette liberté ?
  • Quels obstacles compromettent son accomplissement au sein de la communauté ecclésiale ?
  • Quelles sont les difficultés à surmonter pour rendre recevable dans monde contemporain le message libérateur de l’Église ?
  • Comment l’aspiration à la liberté des sociétés modernes est-elle susceptible de converger avec la liberté offerte par le Souffle divin ?
  • Quels rapports l’Église peut-elle entretenir avec l’État et la société, notamment lorsque l’intégrité de la personne humaine n’est pas respectée dans la société ou réduite à une dimension sécularisée ?

Programme prévisionnel

Le Congrès s’articule autour de conférences plénières, d’ateliers de réflexion, de temps d’échange et de convivialité.

Samedi 29/10/2022 Dimanche 30/10/2022 Lundi 31/10/2022 Mardi 1/11/2022
8h00-10h00
Divine liturgie
8h00-9h00
Matines
7h30-9h30
Divine Liturgie
10h00-11h00
Collation
7h30-10h
Petit déjeuner
9h30-10h30
Collation
11h00-12h30
Conférence plénière 1
10h-12h00
Conférence plénière 3
10h30-12h00
Conclusion
12h30-14h30
Déjeuner
12h30-14h30
Déjeuner
Déjeuner/ Départs
15h00-16h30
Conférence plénière 2
15h00-16h30
Conférence plénière 4
àpd 18h00
Accueil
17h00-18h30
Ateliers 1
17h00-18h00
Ateliers 2
19h00-20h30
Dîner
19h00-20h30
Dîner
19h00-20h30
Dîner
20h-22h
Vigiles
Soirée :
La mission de la Fraternité aujourd’hui

Les inscriptions seront ouvertes sur ce site d’ici le mois de juin. La capacité d’accueil est limitée à 200 places, attribuées selon le principe du premier inscrit. Une participation à distance sera possible par internet.

Informations complémentaires, sous réserve de modification :

  • Plénière 1 : Philosophie de la liberté aujourd’hui.
  • Plénière 2 : « Si le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. » (Jn 8,36)
    – Comment la liberté humaine s’accomplit-elle dans le corps du Christ qu’est l’Église ?
    – L’ascèse chrétienne, une expérience ecclésiale sur le chemin de la liberté.
  • Plénière 3 : « Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. » (2 Cor 3,17)
    – La diversité en Église, de la division à l’enrichissement mutuel.
  • Plénière 4 : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. » (Lc 20,25)
    – L’Église orthodoxe peut-elle s’émanciper de la dépendance à un État pour s’organiser ?
    – L’engagement chrétien et la défense de la dignité humaine.
  • Plénière 5 : « La maison [du Fils] c’est nous, à condition de maintenir l’audace de parler et la fierté de l’espérance. » (Hb 3,6)
    Quels modèles de libertés le monde d’aujourd’hui peut-il trouver dans l’Église ?

Cette rencontre sera l’occasion de revenir en ateliers sur divers questionnements liés à la responsabilité des chrétiens, en particulier des orthodoxes, dans le monde occidental :

      • Diversité culturelle et liturgique dans l’Église  ;
      • dialogue œcuménique et interconvictionnel, notamment avec le judaïsme ;
      • articulation entre la vie liturgique, familiale et paroissiale ;
      • transmission de la foi ;
      • mariage, couple et sexualité ;
      • défis bioéthiques et écologiques,…

Avec notamment la participation de :

– Mère Aimiliani (higoumène du monastère Notre-Dame Toute-Protection, Bussy, France)
– P. John Behr (prêtre de paroisse, patrologue, enseignant à l’université d’Aberdeen, Royaume-Uni)
– Jean-François Colosimo (directeur des éditions du Cerf, théologien orthodoxe, historien des religions, Paris, France)
– P. Christophe D’Aloisio (prêtre de paroisse, ecclésiologue, Institut Orthodoxe Saint-Jean-le-Théologien, UCLouvain, Bruxelles, Belgique)
– Pasteure Anne-Laure Danet (en charge de paroisse, responsable du service des relations avec les Églises chrétiennes de la Fédération Protestante de France)
– Georges El Hage (chercheur en patristique, président de Syndesmos)
Michel Eltchaninoff (Rédacteur en chef de Philosophie Magazine, fondateur de l’association : Les nouveaux dissidents)
-Zoïa Svetova (journaliste, ancienne membre de la Commission officielle de surveillance des prisons russes, Moscou, Russie)